La reconnaissance comme idéologie: une fausse question? L'«anti-althusserianisme» de Honneth et Rancière

Autores

  • Vinicius Vicenzi Universidade do Porto

DOI:

https://doi.org/10.5007/1677-2954.2021.e80273

Palavras-chave:

Reconnaissance, Idéologie, Sujet, Rancière, Honneth

Resumo

L’article souligne le parallèle entre des formes d’opposition au projet althusserien présentées par Axel Honneth et Jacques Rancière. Cette discussion nous aide à penser un débat Rancière-Honneth capable de comprendre critiquement le concept de reconnaissance aujourd’hui et le concept de sujet qui y est implicite. Nous soulignons l’importance de réfléchir à une reconnaissance non idéologique, dans des conditions de possibilité de subjectivités politiques qui nous garantissent, sous forme de litige, de pouvoir occuper temporairement certains espaces de reconnaissance. Nous cherchons à penser que si cette reconnaissance non idéologique est possible, il faudrait la penser non seulement en termes de justification, d’apprentissage rationnel avec les autres, avec leurs expériences, de place que nous devons occuper comme des êtres de nécessités, de droits semblables et d’estime sociale. L’article est divisé en trois étapes: la première, consacrée à la présentation et à la critique de Honneth à Althusser; la deuxième à la critique de Rancière à la théorie de l’idéologie althusserienne; et la dernière, à la proximité et à l’éloignement entre les deux critiques.

Referências

ALTHUSSER, L. Réponse à John Lewis. Paris: François Maspero, 1973.

ALTHUSSER, L. Idéologie et appareil Idéologique d’État - Notes pour une recherche, La Pensée, n° 151, juin 1970.

CAMPAILLA, G. Jacques Rancière: dalla rottura com Althusser alle scene dell’emancipazione. Golena edizioni – Contro Cultura, (versão Kindle), 2014.

GENEL, K.; DERANTY, J-P. (eds.) Recognition or Disagreement: a critical encounter on the Politics of Freedom, Equality and Identity. New York: Columbia University Press, 2016.

HONNETH, A. Intégrité et mépris : principes d'une morale de la reconnaissance, Recherches sociologiques n° 30, 1999.

HONNETH, A. La lutte pour la reconnaissance, Paris: Gallimard, Folio-essais. 2013.

HONNETH, A. La société du mépris, Paris: Éditions de la Découverte, 2008.

HONNETH, A. La Théorie de la reconnaissance : une esquisse, Revue du MAUSS n° 23, 2004.

HONNETH, A. Visibilité et invisibilité: sur l’épistémologie de la "reconnaissance", Revue du MAUSS n° 23, 2004.

MANNHEIM, K. Idéologie et utopie – Une introduction à la sociologie de la connaissance. Paris : Librairie Marcel Rivière et Cie, 1956.

MARX, K.; ENGELS, F. L’idéologie allemande. Paris: Ed. Sociales coll. Classiques du Marxisme, 1974.

RANCIÈRE, J. Aux bords du politique, Paris: La Fabrique éditions, 1998.

RANCIÈRE, J. La Leçon d’Althusser, Paris: La Fabrique éditions, 2011.

RANCIÈRE, J. La Mésentente, Paris: Galilée, 1995.

RANCIÈRE, J. La méthode de l’égalité: Entretien avec Laurent Jeanpierre et Dork Zabunyan. Paris: Bayard, 2012.

RANCIÈRE, J. La nuit des prolétaires: Archives du rêve ouvrier. Paris: Fayard, 1981.

Downloads

Publicado

2021-10-29